Moments d'hommage pour le 75ème anniversaire de la Libération.

Samedi 27 juillet , la commune nouvelle organisait deux commémorations en l'honneur des hommes et des femmes qui ont combattu pour libérer la France.

Une commémoration au monument des aviateurs à Quettreville sur sienne en présence de la famille Hopper, Mr le Député, Mme la Conseillière départementale, Père Lefrançois, Mr Fissot, des maires délégués et élus.

 

IMG 20190727 1000451

 

Suivie d'une commémoration à la Lande des morts à Trelly.

 

 

Mr Guy Geyelin, maire de Quettreville sur sienne et Mr Hervé Guille, maire délégué de Trelly remercient sincèrement les associations d'anciens combattants de toutes les communes pour leur implication, Mr Neaud, Mr Patrick Fissot, les pompiers et les JSP, la gendarmerie, les fanfares ainsi que toutes les personnes ayant contribué à la réussite de ce moment d'hommage.

 

 

 

 

Soutenez la rénovation de notre Eglise

L’église Notre-Dame et Sainte-Agathe fût construite au XIIème siècle, puis modi-fiée au XIIIème siècle ; c’est à ce moment que la flèche du clocher fût ajoutée. Enfin, l’édification de la nef se fît entre le XIIIème et XVème siècle. Elle fût inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques le 21 octobre 1970.

Des travaux ont déjà été réalisés puisqu’en 1808, la foudre frappa la flèche qui sera reconstruite partiellement avec des pierres rachetées dans les ruines de l’abbaye d’Hambye. Puis, suite à une tempête en 1974, les couvertures du choeur et de la sacristie ont été refaites, les charpentes remaniées et les enduits inté-rieurs du choeur et de la croisée ont également été restaurés. Enfin, en 1981, des carreaux de terre cuite ont recouvert le sol. Mais des travaux d’urgence restent à effectuer sur la flèche du clocher. Viendront ensuite des travaux d’assainissement (évacuation des eaux pluviales) afin de préserver les ouvrages.

Les vitraux du choeur illustrent la vie de sainte Agathe ; tous sont complétés de médaillons et certains d'entre eux représentent des évo-cations locales telles que la cathédrale de Coutances ou le Mont saint Michel ; on recon-nait également sur l'un d'entre eux le visage de Louis Beuve, poète local né et inhumé à Quettreville, dans le personnage d'un cheva-lier normand revenant de Sicile et rapportant chez nous le culte de la sainte sicilienne. Ces vitraux seront détruits pendant la seconde guerre mondiale et seront reconstruits en 1948 par M. Lorin d’après les conceptions ar-tistiques de M. Jacques Simon. La rénovation des vitraux est également programmée.


La commune ne pouvant assumer seule le financement des travaux, fait appel à la générosité des amoureux du patrimoine.
Aidez-nous à sauvegarder l’église de Quettreville sur Sienne !

Pour soutenir notre projet et faire un don, version en ligne c'est par là et version papier c'est par ici....

eglise   DJI 0048bis

Une nouvelle "Nouvelle commune" en 2019 !

           

 

A partir du 1er janvier 2019, la commune nouvelle de Quettreville-sur-sienne a été officiellement créée. Elle réunit les communes de Contrières, Guéhébert, Hérenguerville, Hyenville, Quettreville sur Sienne, Trelly. Les élus ont choisi de faire cause commune face aux multiples réformes territoriales. La volonté est de créer un pôle rural dynamique et pérenne, capable de porter des projets structurants pour l’attractivité du territoire mais également de développer et soutenir des services de proximité de qualité pour l’ensemble des habitants. Cette nouvelle collectivité a pu voir le jour grâce à l’esprit d’ouverture de tous les élus (maires, adjoints aux maires, conseillers municipaux), l'expérience de la 1ère fusion entre Quettreville et Hyenville a également été une bonne base de travail. Une charte et un projet de territoire ont été rédigés et validés par les conseils municipaux. Ces deux documents « phares » cadrent le fonctionnement futur et les grandes orientations de la commune nouvelle. La charte rappelle l’esprit qui anime les élus d’aujourd’hui. Elle définit les principes fondamentaux qui doivent s’imposer aux élus en charge de la gouvernance tant de la commune nouvelle que des communes déléguées. De même, le projet de territoire présente les orientations en terme : d’aménagement, de service à la population, de développement de l’action sociale ou encore la réalisation de travaux pour chacune des communes déléguées. Ainsi, notre regroupement de communes ne veut pas dire centralisation. Les permanences de mairie sont conservées dans chaque commune. Le maire de la commune déléguée reste l’interlocuteur privilégié pour les habitants. La vie sociale et les multiples manifestations perdureront dans chaque village.